LES 8 ELEMENTS AGGRAVANT LA DÉPRESSION

8 ELEMENTS AGGRAVANT LA DEPRESSION

LES 8 ELEMENTS AGGRAVANT LA DÉPRESSION

INTRODUCTION

La dépression peut être une maladie qui affecte non seulement la personne qui en souffre, mais également son entourage, y compris les enfants. En tant que parent,  au fond de vous, vous souhaitez sans doute limiter l’impact de votre état.. Dans cet article, nous allons explorer les 8 éléments aggravant la dépression.

LES 8 ELEMENTS AGGRAVANT LA DÉPRESSION

1. RUMINATION8 facteurs aggravant la dépression parentale

La rumination consiste à se concentrer sur des pensées sombres et destructrices, entraînant une spirale descendante : revenir sur des problèmes du passé ou vous poser des questions auxquelles il est impossible de répondre. Exemple : “Mon enfant a été gravement malade. Cela a été tellement lourd, angoissant. Pourvu qu’il ne retombe pas malade ?”

2. PENSÉES POLARISÉES

Lors d’une dépression, vos pensées sont souvent basées sur un sentiment d’impuissance et de dévalorisation. Vous estimez également que le monde est plein d’insécurité et qu’il ne fait pas bon y vivre.

3. INACTIVITÉ

Ne pas vouloir vous ennuyer avec des tâches quotidiennes, ne pas participer à des activités qui vous procuraient de la joie auparavant et rester au lit car vous ne vous sentez pas capable d’affronter à la journée à venir.

4. REPLI SUR SOI

Vous limitez les interactions au strict nécessaire. Vous vous sentez incapable de voir les autres et/ou de ci

5. TERGIVERSATIONS

Vous évitez certaines tâches telles que payer les factures, prendre rendez-vous parce que vous estimez qu’elles sont trop difficiles ou angoissantes.

6. HONTE

Vous avez honte de votre dépression et vous vous dites que les autres vous jugeraient sévèrement s’ils savaient à quel point votre efficacité et votre productivité ont baissé.

7. CULPABILITÉ

La culpabilité est courante chez les personnes atteintes de dépression. Vous surestimez les désagréments que provoquent votre moral et la souffrance des personnes que vous chérissez.

8. DÉSESPOIR

Vous pensez que vous ne vous sentirez jamais mieux ou que la situation ne s’améliorera pas.

CONCLUSION

Faire uniquement ce dont vous avez envie lorsque vous êtes dépressif est susceptible d’entretenir, voire aggraver, vos symptômes.

MAIS ALORS ?!

Vous l’aurez compris, il s’agit d’essayer de faire l’opposé de ce que ces 8 éléments aggravant votre dépression vous incite à faire. Même si cela vous demande un effort colossal, levez-vous, habillez-vous, accomplissez au moins vos obligations. Accompagnez votre fils à l’école. Prenez ce rendez-vous chez le dentiste pour la carie de votre fille.
On se sent toujours mieux quand on fait quelque chose.
Quand vous n’étiez pas encore en dépression, il y a plein de choses que vous faisiez sans en avoir forcément envie. Avec la dépression, non seulement vous n’avez plus envie de faire ces choses-là, mais en plus vous n’avez pas envie de celles qui vous faisaient plaisir.
Alors, au début du processus, ne cherchez pas “à prendre du plaisir” dans ce que vous faites. Contentez vous d’agir. Votre famille est, en ce sens, une belle motivation et aussi d’un grand secours. Appuyez-vous sur eux pour “lancer votre moteur” ! Ils seront ravis de pouvoir vous aider.

5 CAUSES DE LA DÉPRESSION PARENTALE

6 LEÇONS A TIRER DE LA DÉPRESSION PARENTALE

LES 8 ELEMENTS AGGRAVANT LA DÉPRESSION

Comments for this post are closed.